Categories
News

Tim Cook, la continuité ou la résurrection d’Apple ?

Difficile de prédire une destinée aussi lumineuse que le fils d’un travailleur dans un chantier naval et d’une pharmacienne pour devenir le président de l’une des entreprises les plus puissantes au monde. Personne n’attendait Tim Cook à la tête d’Apple. Mais la mort de Steve Jobs a bouleversé tout le monde, surtout la direction de l’entreprise. Mais Tim Cook travaille chez Apple depuis 1998 et il a vu passer toutes les tempêtes pour venir à la barre du navire.

Tim Cook arrive chez Apple sur un coup de tête

Ce qui est intéressant est qu’il a rejoint Apple sur un coup de tête après son premier entretien avec Steve Jobs. Tout le monde lui disait de rester chez Compaq, son ancienne entreprise. Tim Cook prend la tête d’Apple le 24 aout 2011 et ses premiers changements ont concerné la direction.

Plusieurs personnalités importantes ont reconduit gentiment à la porte. L’Apple de Steve Jobs était composé de forte tête, provoquant une innovation et une compétition féroce au sein de l’entreprise.

Le Steve Ballmer d’Apple ?

L’Apple de Tim Cook est plus harmonieux selon ses propres termes. On se contente d’investir sans oublier les fondamentaux de l’entreprise. De nombreux experts ont comparé Tim Cook à l’ère de Steve Ballmer après le départ de Bill Gates. Une continuité corporatiste, mais qui reste droite dans ses bottes.

Malgré les critiques sur Cook, les chiffres parlent pour lui. 100 milliards de revenus annuels et une capitalisation d’Apple qui a franchi les 1000 milliards de dollars. Steve Jobs doit sourire dans sa tombe. Tim Cook est aussi connu pour avoir annoncé publiquement qu’il était gay dans un éditorial dans Bloomberg. Ce type de décision est difficile, car même si cela concerne sa vie personnelle, cela peut impacter l’image de l’entreprise. Toutefois, le monde est plus tolérant que jamais.

Et Tim Cook s’est fait une priorité de défendre les causes les plus progressistes comme l’immigration, la liberté d’expression et le droit des minorités. En 2014, il a déclaré aux actionnaires de vendre leurs actions s’ils ne partageaient pas le point de vue de l’entreprise sur le changement climatique et le développement durable.

Tim Cook a réussi un exploit avec Apple. Avec une personnalité douce et tranquille, en changeant des petites choses ici et là, il est désormais à la tête d’une des entreprises les plus gigantesques au monde. Le petit Timmy peut être fier de lui !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *